Tag Archives: Tag livres

The Bookish Bookin Book Tag (Version Française)

30 Mai

Ce Tag a été créé par Bekah AwesomeBookNut et vous trouverez sa video originale ici : https://www.youtube.com/watch?v=bCN0hMesny0

J’ai trouvé les questions intéressantes, certaines changent des autres Tags. J’essaie donc de varier mes réponses également. Ici, on se concentre sur la littérature francophone. Pour la littérature étrangère, il existe une version anglaise de ce Tag.

Comme toujours, ce sont là mes opinions. Elles ne vous plaisent pas ? Je m’en fiche.

  1. Quel livre très apprécié avez-vous détesté ?

Je pourrais en citer plusieurs, en commençant par Marc Lévy, mais c’est déjà fait, donc pour ce Tag je dirais : La Nuit des enfants rois de Lenteric. Considéré comme un livre génial au moment de sa sortie, encensé par la critique, je l’ai trouvé nul et archi-nul.

  1. Qu’est-ce qu’un livre “Plaisir coupable” ?

Tout ce qui a trait à la romance, ou les histoires adaptées à la télévision (type : « Votre saga de l’été ») ou les novellisations (phénomène inverse). Et dans le genre, j’avais dévoré Le Château des Oliviers de Frédérique Hébrard, coutumière de la chose.

  1. Avez-vous déjà spoilé un livre pour quelqu’un ? Si oui, lequel ?

En général, je fais très attention. Donc là, cela ne me dit rien.

  1. Quel livre vous a salement fait pleurer ?

Dans la catégorie nez qui coule, gros hoquets, visage tout rouge ? Il y en a pléthore, j’ai même une shelf dédiée dans Goodreads. J’ai bien chialé pour La Nuit des temps de Barjavel, par exemple.

  1. Quel est le dernier livre que vous n’ayez pas terminé ?

Je laisse rarement un livre en plan. Il peut m’arriver de faire de longues pauses, comme en ce moment avec Les Misérables, mais en général j’essaie d’aller au bout, sans être maso non plus : si c’est vraiment pénible, je finis par laisser tomber. Mais aucun exemple récent ne me vient.

  1. Quel livre avez-vous lu à cause de la controverse ?

Je ne sélectionne pas mes lectures pour leur controverse. Il m’arrive parfois de lire des livres qui sont controversés, mais en général je l’apprends après.

  1. Avez-vous lu un livre qui vous a poussée à vous interroger sur la santé mentale de son auteur ?

Si l’on fait abstraction des auteurs déjà connus pour leur fragilité psychique (hello, les classiques du XIXe siècle !), pas vraiment. Après, il m’arrive fréquemment de me dire : « Cet auteur n’est pas tout seul dans sa tête ! », notamment pour les littératures de l’imaginaire, mais en l’occurrence c’est plutôt un compliment. Le dernier en date : Alain Damasio avec sa Horde du Contrevent.

  1. Quel livre vous a le plus dérangée / crispée ?

Récemment, La France Orange mécanique de Laurent Obertone. Le livre est bien, mais la réalité qu’il dévoile est glaçante.

  1. Quel livre avez-vous lu uniquement pour sa couverture ?

Cela n’arrive pas, même si je suis sensible à une belle couverture évidemment. Généralement, je me renseigne au préalable sur l’auteur ou l’ouvrage.

  1. Nommez un livre que vous êtes embarrassée d’avoir lu.

Embarrassée n’est pas forcément le terme que j’emploierais, mais toute lecture à forte connotation érotique, on préfère la garder pour soi, non ?

  1. Nommez un livre peu connu que vous aimeriez voir plus de gens lire.

Le Livre de Saphir, de Gilbert Sinoué. Parce qu’il est bien meilleur que le Da Vinci Code et que plein de gens adoreraient le lire !

  1. Nommez un de vos méchants préférés.

J’adoooore les méchants, comme vous le savez si vous avez parcouru mes autres Tag. Je pourrais à nouveau désigner mon chouchou ultime, Claude Frollo dans Notre-Dame de Paris, mais il faut varier un peu les plaisirs. Donc pour cette fois, je m’offre un quatuor de méchants : Mondego, Caderousse, Danglars et Villefort dans Le Comte de Monte Cristo.

  1. Nommez un livre que vous avez apprécié alors qu’il appartient à un genre que vous ne lisez pas d’habitude.

Les Fleurs du mal de Baudelaire, alors que je suis quasi-hermétique à la poésie.

  1. Nommez des ficelles narratives que vous aimez vraiment lire.

Amour rédempteur. La Belle et la Bête. Méchant amoureux. Amitié sublime…

  1. Qui/Qu’est ce qui t’a poussée à rejoinder Booktube ?

Je ne suis pas une Booktubeuse et n’ai pas l’intention d’en devenir une, donc cette question est sans objet.

Publicités

TAG Spécial Classiques

7 Mar

Ce Tag a été créé par « Pinupapple and books » et je l’en remercie, il y avait un moment que j’avais envie de faire un nouveau questionnaire sur les classiques, et le Classic Book Tag commence à dater. Voilà le lien vers la vidéo d’origine : https://www.youtube.com/watch?v=hZ-42…

Comme d’habitude, j’estime ne pas avoir à me justifier de mes opinions et, si vous ne supportez pas qu’on ne soit pas d’accord avec vous, envisagez sérieusement une thérapie, vous avez manifestement zappé la phase où l’on apprend à gérer la frustration (vers 4 ans, pour info).

1/ Avant tout, quelle est pour toi la définition d’un classique ?

Question difficile, mais tellement intéressante ! Déjà, de plus en plus de personnes font la distinction entre ‘classique’ tout court, écrit disons avant la Seconde Guerre mondiale, et ‘classique moderne’, écrit, vous l’aurez deviné… après !

Je ne faisais pas cette distinction avant de découvrir Booktube, mais je la trouve finalement assez commode. Pour moi, un classique répond à plusieurs critères (ne pas mettre dans ce terme trop de rigidité académique, toutefois) :

  • A marqué son époque
  • A capté l’essence de son époque
  • A encore plein de choses à nous dire et est encore pertinent dans le monde d’aujourd’hui, au moins partiellement
  • A donné naissance à des courants littéraires ou philosophiques
  • S’étudie dans un cursus scolaire
  • Fait l’objet d’un consensus académique, certes parfois soumis à des effets de mode
  • Offre des qualités littéraires (richesse de la langue, ou inventions de nouveaux modes de langage… Cf. les Surréalistes ou Raymond Queneau)

Cela étant dit, il y a fatalement une part suggestive, voire intuitive, dans la définition que chacun donne d’un ‘classique’, ce qui offre, comme premier avantage, d’ouvrir le débat.

Par exemple, je ne suis pas de ceux qui considèrent Harry Potter comme un classique. Pour moi, nous manquons de recul pour mesurer pleinement l’impact de cette œuvre, et sa pérennité. Dans la définition des classiques, je fais comme un blocage aux années 80… sans doute parce que cela correspond à mon enfance, donc c’est parfaitement subjectif, mais aussi parfaitement assumé en ce qui me concerne. C’est bien là que l’expérience de chacun a une influence décisive sur sa définition d’un classique. J’ai d’ailleurs constaté le même phénomène pour la musique : « avant moi, oui, après moi, pas moyen de trouver des vrais ‘classiques’ ! » Amusant, non ?

2/ Quel a été le classique qui t’a fait aimer les classiques ?

Je ne pense pas qu’il y en ait un seul en particulier, mais plutôt un ensemble de livres que j’ai lus assez tôt dans ma vie, vers 10 ans. En effet, grâce aux éditions abrégées pour la jeunesse, j’ai découvert sans trop de difficultés un grand nombre de classiques : Jules Verne (notamment Voyage au centre de la terre, que j’avais dévoré), mais aussi Walter Scott (Ivanhoé), Stevenson, Sherlock Holmes, ou encore la mythologie grecque et romaine.

Par la suite, la plupart des lectures obligatoires à l’école m’ont beaucoup plu, et ont consolidé mon amour des classiques. J’en lisais aussi d’ailleurs pas mal pour mon plaisir personnel.

3/ Qu’apprécies-tu dans les classiques que tu ne retrouves pas dans les romans contemporains ?

Essentiellement le niveau de langue, le témoignage sur une époque, révolue certes, mais qui a été le creuset de celle où nous vivons. Je trouve aussi une certaine noblesse dans les intrigues classiques, qui me manque parfois dans les contemporains. Après, pour être tout à fait honnête, je lis essentiellement des classiques, avec les exceptions notables que sont la fantasy et la SF.

4/ Quel est ton courant littéraire favori ?

Il y en a plusieurs au coude à coude, tous du XIXe siècle : Romantisme, Réalisme et Naturalisme se disputent la 1ère place, avec peut-être un penchant pour le Romantisme ces dernières années.

5/ Quel classique conseillerais-tu en premier ?

Là encore, c’est très délicat car cela dépend énormément de la personne à laquelle on conseille le livre, et de son expérience de lecture.

D’une manière générale, je dirais de miser sur un texte court, à la langue accessible, à l’intrigue amusante ou touchante. Les pièces de théâtre de Molière constituent un bon point de départ.

6/ Un classique que tu as détesté ?

Ouh là ! Il y en a pléthore ! Certains ont déjà été mentionnés dans le précédent Tag, donc je vais piocher dans les plus récents que j’ai lus (ou tenté de lire) : Alice au Pays des Merveilles. Rien dans ce roman ne m’a plu. C’est gratuitement cruel, alambiqué, mal écrit… Beurk !

7/ Le livre classique que tu as préféré ?

Ouch, c’est difficile ! Rien que sur l’année 2016 je ne saurais pas choisir, j’en ai lus plein qui étaient fantastiques !

Bon allez, je vais rester sur Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, un favori depuis l’adolescence.

8/ Un classique que tu as envie de lire ?

Même punition, il y en a tellement ! Ma Pile à Lire est composée de classiques à 90% !

Bon, prenons celui que je suis en train de lire : Les Misérables. On reste avec Hugo, quoi.

9/ Si tu devais choisir entre lire à vie des classiques ou des contemporains, que choisirais-tu ?

Même si les contemporains me manqueraient beaucoup (Hello, Dan Simmons et Stephen King !), je choisirais les classiques sans hésiter.

10/ Un classique qui commence par la 1ère lettre de ton prénom ?

Antigone, de Sophocle ou Anouilh, les 2 versions sont sublimes.

11/ Ton personnage de roman classique préféré ?

Vu que j’ai toujours un faible pour les méchants, et que je suis persuadée qu’un méchant bien écrit peut sauver n’importe quelle histoire, va pour Claude Frollo, dans Notre-Dame de Paris. Hugo toujours, mais que voulez-vous ?! On ne se refait pas !

12/ Un classique qui t’a fait rire ?

Récemment, celui qui m’a le plus fait rire, à gorge déployée et même aux larmes, c’est Evelina de Fanny Burney.

13/ Un classique qui t’a fait pleurer ?

Ils sont légion, et d’ailleurs les récits les plus tragiques sont, au final, ceux que l’on préfère et que l’on retient. Il y a une part de sublime dans le désespoir que suscitent certains grands textes.

Le plus récent qui m’ait vraiment fait pleurer comme une Madeleine… Oserais-je ? Encore un Hugo ! L’Homme qui rit. Sublimissime.

14/ Un classique que tu n’as jamais terminé ?

Il y en a quelques-uns, soyons honnêtes. Mais la plupart d’entre eux ont fait l’objet, ou ferons l’objet d’une 2e chance. Bien placé dans les (re)lectures à faire : Guerre et Paix de Tolstoï. J’avais dû lire 200 pages, puis il m’était tombé des mains, mais j’ai très envie de retenter l’aventure, d’autant que j’ai adoré Anna Karénine.

En revanche, ma première tentative de lecture d’Ulysse (James Joyce) m’a tellement traumatisée, que je ne parierais pas sur un nouvel essai avant un siècle (au moins) !

New York Times By The Book Tag (version française)

29 Juil

J’avais oublié ce super tag, qui a été populaire sur Booktube récemment! Honte à moi !

Ces questions sont assez intéressantes, mais parfois il a été difficile d’y répondre.

Comme d’habitude, pas d’excuse, de justification ou d’avertissement. Ce sont mes idées, point barre.

C’est parti!

  1. Quel livre est sur ta table de chevet en ce moment ?

Le Tambour de Günter Grass. Ce livre m’intrigue énormément, et c’est peu dire ! Il n’est pas d’une lecture facile, loin de là. C’est une histoire tordue, qui met mal à l’aise, ce qui est souvent le cas avec le réalisme magique. Je dois régulièrement faire des recherches pour comprendre le contexte dans la ville de Dantzig avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Du coup, j’apprends plein de choses !

Pour l’instant, ce livre me plaît beaucoup.

Tambour

  1. Quel a été le dernier livre vraiment génial que tu aies lu ?

J’aurais adoré répondre 1984 de George Orwell, car il est considéré comme un chef d’œuvre et que j’anticipais beaucoup sa lecture, mais en fait j’ai préféré L’Homme qui rit (Victor Hugo), qui est fantastique et m’a énormément émue.

 homme rit

  1. Si tu pouvais rencontrer n’importe quel auteur, mort ou vivant, de qui s’agirait-il ? Et que voudrais-tu savoir ?

Je n’essaie déjà pas de rencontrer mes auteurs favoris de leur vivant, et ne suis pas davantage tentée une fois qu’ils sont morts. Je vais donc passer mon tour sur cette question.

  1. Quel livre pourrait-on être étonné(e) de voir sur tes étagères ?

Aucun, si on me connaît. Je suis une lectrice éclectique, bien que mes étagères soient assez vides désormais. Ce qui m’amène à la question suivante…

  1. Comment organises-tu ta bibliothèque personnelle ?

Je ne possède plus de ‘bibliothèque personnelle’ digne de ce nom, juste une poignée de bouquins.

Chambre 1

A un certain moment dans ma vie universitaire, je vivais et dormais littéralement dans mon studio transformé en bibliothèque. C’était parfaitement oppressant, et un jour j’ai dit « Stop ! ». J’ai mis un terme à ma carrière, revendu toute ma bibliothèque universitaire et de recherche, ainsi qu’une bonne partie de ma pochothèque.

Aujourd’hui, ma réserve de bouquins consiste essentiellement en ma ‘Pile à Lire’, répartie sur 3 étagères et organisée par langue (Anglais ou Français) et par format d’édition (grands formats, poches).

Les quelques livres que je conserve sont ceux que j’aime VRAIMENT et pense relire un jour.

Pour le reste, dès que j’ai fini de les lire, soit je les prête à mes amis ou ma famille, soit je les revends à une librairie d’occasion.

J’ose affirmer qu’après avoir été une grosse collectionneuse, je n’ai aucun scrupule à me débarrasser de livres une fois que j’en ai fini avec eux.

  1. Quel livre as-tu toujours eu l’intention de lire, mais ne t’es pas encore décidée à commencer ? Un livre que tu es embarrassée de ne pas avoir lu ?

Je n’arrête pas de repousser le moment de m’attaquer aux Misérables de Victor Hugo, parce qu’il est énorme, sans doute le plus gros livre que j’aie eu en main. Et il est légendaire. Qui pourra supporter la comparaison après ça ?

Misérables intégral

Sinon, je n’ai pas honte de ne pas avoir lu tel ou tel livre. Il y en a tellement que cela n’a pas de sens d’en éprouver de la honte ou de l’embarras.

  1. Décevant, surcoté, simplement mauvais : quel livre pensais-tu aimer, mais qui finalement ne t’a pas plu ? Te souviens-tu du dernier livre que tu n’as pas fini ?

Donc en fait il y a 2 questions distinctes.

La réponse à la première est facile : Gatsby le Magnifique (F. Scott Fitzgerald). Quel ennui ! Sérieusement, pourquoi tout ce foin autour de ce livre ?

great-gatsby-penguin-modern-classics

Pour la 2e question, je n’ai pas fini Charlie et le Grand Ascenseur de Verre, beaucoup trop bizarre, dérangeant et mal écrit à mon goût, particulièrement après Mathilda et Charlie et la Chocolaterie, qui eux sont très bons.

ßEionªx/`Eionˆ¿?à@i>

  1. Quel genre d’histoires t’attire ? Un genre que tu évites ?

Instinctivement, je vais me jeter sur les classiques, les romans historiques ou ceux présentant des éléments de réalisme magique.

En vieillissant, j’ai aussi remarqué que je devenais plus sensible, et j’évite les romans d’épouvante, bien que j’en aie lus des tonnes (Stephen King et tous les autres) quand j’étais adolescente.

  1. Si tu pouvais exiger du Président qu’il lise un livre, lequel choisirais-tu ?

Hormis sa lettre de démission ? Du Contrat Social de Jean-Jacques Rousseau. Il a besoin qu’on lui rappelle qu’il existe un contrat social entre lui et le peuple qu’il est supposé servir (et non pas celui sur lequel il règne). rousseau

  1. Que projettes-tu de lire ensuite ?

J’essaie de ne pas trop faire de plan, tout simplement parce qu’ils foirent à chaque fois : mon humeur peut changer du tout au tout pendant une lecture, et je ne peux jamais savoir dans quel état d’esprit je serai quand le moment viendra de choisir le prochain livre.