The Perfect Palette Tag (version française)

28 Oct

OK, j’ai juste 3 ans de retard pour ce Tag. Et alors ?

Si j’avais fait ce Tag à l’époque où tout le monde le faisait, mes réponses auraient été très différentes, tout simplement parce que ma collection était beaucoup plus conséquente et, pour dire les choses simplement, hors de contrôle.

Aujourd’hui, tout mon maquillage tient dans une trousse de beauté de taille moyenne, et ça me va très bien.

C’est parti…

  1. Meilleur packaging

Pour le côté mignon mais également solide, je dirais la première Chocolate Bar de Too Faced, que j’ai achetée avant-hier… Ouais, j’ai finalement craqué après 3 années d’une résistance admirable.

chocolate-bar

  1. Meilleure pigmentation

Pour la pigmentation et la tenue, la Chocolate Bar a l’air génial, mais je n’ai pas encore suffisamment joué avec pour avoir une opinion informée.

En regardant mes palettes plus anciennes (enfin, la poignée qu’il me reste), je dirais que les fards de Makeup Geek sont hyper puissants. Dans un quad de teintes que j’ai choisies sur le site, se trouve mon fard brun-rouge préféré, Cocoa Bear, dont la pigmentation est juste ridiculement intense.

mug-cocoa-bear

  1. Palette la plus polyvalente

Encore une fois, et c’est redondant parce que je n’ai plus beaucoup de palettes, la Chocolate Bar remplit le contrat. Des fards mates, des irisés, des métalliques, une majorité de tons chauds (ma préférence), des neutres et même quelques teintes plus sombres pour faire un smokey… J’ai l’impression qu’on peut faire plein de looks différents sur plein de gens différents avec ça.

En plus, c’est de loin ma plus grande palette. Ça aide.

chocolate-bar

  1. Meilleure palette pour voyager

Si, comme moi, tu ne veux pas te trimballer une palette de 12 fards ou +, ce petit trio de Wet n’Wild, Walking on Eggshells, est parfait. Tu le fourres dans ton portefeuille, il est suffisamment solide à moins de le faire tomber ou de l’écraser. On peut faire un look très naturel, ou un smokey marron, ce qui est ma préférence pour sortir en soirée, de toute manière.

C’est vrai, ce trio n’a pas de miroir et certain(e)s trouvent les petits pinceaux fournis inutilisables. Je ne suis pas d’accord. Ces petits applicateurs en mousse sont nickel pour poser la couleur en grands aplats sur la paupière, et puis qui se balade sans un miroir de poche ou n’a pas de miroir dans sa chambre d’hôtel ? Idem, qui a besoin d’un kit complet de pinceaux pour voyager ?

wnw-eggshells

  1. Plus grand regret

Les achats que je regrette le plus, et tu peux hurler ou m’insulter autant que tu veux, je m’en moque, ce sont plusieurs palettes Urban Decay. Je te montre toutes celles que j’aie eues car je ne pouvais pas en sélectionner une seule pour cette question.

Évidemment, j’ai été emportée par la folie mondiale autour de la Naked originale en 2011, mais tu sais quoi ? Bien que je trouve cette palette sublime, je n’ai jamais été vraiment foutue de m’en servir. Et ne me lance même pas sur les chutes de dingue que font ces fards !

naked-1

Pourquoi ai-je acheté la Naked 2 alors ? Hormis un grave traumatisme crânien ou un lavage de cerveau dû à l’hystérie collective de la Communauté Beauté, je ne vois pas. Les tons sont majoritairement froids, ce qui n’est pas ma préférence, et tout aussi difficiles à travailler que leurs aînés de la Naked originale… Mais, les enfants, j’ai essayé de m’en servir. J’ai vraiment essayé. C’est la seule palette que j’avais emmenée à Vienne en 2012, mais je n’ai pas réussi à m’en servir correctement. J’ai vite fini par balancer une seule teinte sur toute la paupière (Snakebite), un peu de mascara et boum ! J’étais partie. On ne peut pas dire que ce soit un usage optimal de cette belle (et coûteuse) palette, pas vrai ?

naked-2

Idem avec la palette Smoked. Nan mais à quoi je pensais ?!! Sans surprise, j’ai revendu voilà longtemps ces 3 palettes à peine touchées.

smoked

Concernant la première Naked Basics, des amies me l’ont offerte pour mon anniversaire, puisque j’adoooore les fards mates. Et bien entendu, malgré tous mes efforts, je n’ai pas réussi à m’en servir non plus. Quand j’ai acheté la première Chocolate Bar il y a 2 jours, le deal c’était : « Si j’achète une nouvelle palette, une ancienne palette doit dégager. » Devine quelle ‘vieillerie’ a atterri dans le sac de ma chérie quand on est rentrées à la maison ?

naked-basics-1

Ouais, les palettes Urban Decay sont sublimes, mais définitivement pas pour moi. Alors tout le lot est mon plus grand regret.

  1. Meilleurs noms de fards

Franchement, je m’en fiche. Je peux même t’avouer que les noms ridicules, prétentieux ou cochons des palettes UD ou Too Faced me saoulent.

Mais pour jouer le jeu, je dirais que l’humour bon enfant des palettes The Balm me plaît bien. La seule que je possède, Meet Matt(e) Nude, est amusante, dans le bon sens, genre ‘je ne me prends pas trop au sérieux’.

meet-matte

  1. Palette la moins utilisée

Sans hésiter, le trio Cool as a Cucumber de Wet n’Wild. J’apprécie beaucoup les trios WNW de leur collection permanente : Walking on Eggshells a déjà été mentionné et j’ai également Silent Treatment, bien que j’utilise ce dernier essentiellement pour la couleur taupe irisée du bas.

En tout cas, les fards verts de Cool as a Cucumber ne sont pas trop ma tasse de thé. J’ai acheté cette petite palette après avoir vu une vidéo de AllThatFresh et c’est vrai que ces teintes faisaient ressortir ses yeux verts. Elles fonctionnent très bien avec les miens aussi, mais ce ne sont pas des couleurs de tous les jours.

wnw-cucumber

wnw-silent

  1. Palette la plus utilisée

De loin, ce petit quad de Physicians’ Formula. Quand je suis à la bourre ou que je n’ai pas envie de me prendre la tête, je me rabats sur Classic Nudes. Un trait d’eyeliner, du mascara, et je suis prête pour aller au travail ou à une soirée entre filles.

classic-nudes

  1. Palette la plus aimée

Même réponse. Cela dit, j’ai dans l’idée que la Chocolate Bar peut devenir une concurrente sérieuse.

  1. Palette que tu emporterais sur une île déserte

Sérieux ? Si j’atterris sur une île déserte, j’attrape un couteau Suisse, des médocs… Punaise ! Un kit entier à la MacGyver ! Ou encore mieux : j’embarque MacGyver !

Cette question est débile.

  1. Palette(s) sur ta liste d’envies

J’essaie de ne pas raisonner ainsi, ou je finirais par vouloir plus de maquillage que je ne pourrais jamais en utiliser dans toute ma vie, et ce n’est pas le but. J’ai déjà glissé sur cette pente savonneuse voilà quelques années, merci bien (hum hum… Youtube).

Bien sûr, certaines palettes Tarte (Tartelette in Bloom) ou Kat von D (Helloooo, Shade and Light !) sont SUBLIMES et bien pensées, mais la vérité c’est que je n’en ai pas BESOIN. J’ai déjà bien assez de maquillage comme ça.

tartelette-bloom

shade-lightDonc en résumé, pas de liste d’envie pour moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :