Reviews Mascaras : 1ère partie

23 Déc

Oui, on va procéder en plusieurs parties sinon ce billet ne verra jamais le jour. Pour te donner une idée, j’ai dans mes tiroirs 7 ou 8 mascaras neufs, dont seulement 2 sont des favoris que j’utilise depuis un moment et que j’ai rachetés. Les autres sont à tester. Quand on sait qu’un tube de mascara dure entre 3 et 6 mois, et que je refuse de tous les ouvrir en même temps parce que je n’ai pas envie de les jeter alors qu’ils sont encore à moitié pleins mais périmés (dis, ça coûte cher tout ce bazar !), on comprend mieux pourquoi je dois diviser mes reviews… Car je n’aurais fini mon stock actuel que genre dans 3 ans L Sans compter tous ceux dont je vais faire l’acquisition dans l’intervalle…

Donc, des reviews de mascaras. Depuis que je me suis (re)mise au maquillage voilà 2 ans environ, j’en ai essayé 9. Tout de même. Je ne les ai pas tous finis, mais je vais t’expliquer pourquoi.

Avant de te les présenter, garde en mémoire que mes cils sont peu fournis, pas très longs et ont tendance à pointer vers le bas : bref, ils ne sont pas terribles. Du coup, j’attends beaucoup d’un mascara, en particulier volume et longueur. Et comme j’ai des yeux qui pleurent (surtout en ce moment avec le froid), il ne faut pas que les mascaras filent ou fassent des traces… ce qui est difficile quand on évite les formules waterproof : elles ont tendance à me piquer les yeux sévère. Note que je me maquille peu les cils inférieurs, à cause de mes cernes violets assez prononcés (merci la génétique). En gros : des critères assez drastiques pour ces mascaras, et peut-être à la clé un jugement différent du tien si tu n’as pas les mêmes problèmes ou besoins que moi.

Passons à ces fameux mascaras.

Ils te sont présentés par ordre alphabétique de marque. Sauf 1 exception, tous ces mascaras ont été pris dans la teinte noire.

Chanel Inimitable

* CHANEL. Inimitable

Fini

Prix : 29,90€ chez Sephora

Brosse : 16/20. Picots en plastique sur une base polygonale. Très efficace pour brosser les cils et leur donner un maximum de longueur.

Packaging : 18/20. Identité de la marque oblige, le tube est très classieux et agréable à manipuler.

Formule : 15/20. Un peu trop humide pour donner un vrai volume aux cils. Pouvait couler dans le coin externe de l’œil.

Volume : 11/20. Pas très concluant, à cause de la formule.

Longueur : 18/20. Excellente. J’avais l’impression que mes moindres cils faisaient du stretching.

Tenue : 15/20. Hormis quelques ‘fuites’ minimes vers le coin externe de mes yeux qui pleurent, je n’ai pas eu de problème de transfert sur les cernes, par exemple.

Définition : 19/20. Aucun paquet avec ce mascara, autant grâce à la brosse en plastique aux picots bien définis qu’à la formule.

Note globale : 16/20. Un excellent mascara, si l’on fait abstraction du prix et du faible volume.

CG Lashblast

* COVERGIRL. Lashblast Volume

2 tubes finis à ce jour

Prix : 6$ chez Target. Acheté 10€ sur Ebay US.

Brosse : 15/20. Picots en plastique sur une base ronde. Les picots sont très courts et le bout de la brosse est assez large, ce qui peut poser problème pour atteindre les petits cils vers l’intérieur de l’œil. J’apprécie toutefois cette brosse car elle permet de donner beaucoup de volume aux cils sans faire trop de paquets.

Packaging : 15/20. J’aime la couleur orange vif du tube traditionnel (j’ai aussi sa version blanche pour les JO 2012), mais le tube est assez gros et la prise en main pas toujours évidente. Cela dit, ce packaging a un côté cheap qui n’est pas pour me déplaire.

Formule : 17/20. Pas trop humide, et ce dès l’ouverture du produit. Elle permet de donner du volume et du corps à mes cils peu fournis. Tendance à légèrement les rigidifier, il convient donc de bien les recourber avant application.

Volume : 17/20. Sur ce point, le nom du produit ne ment pas ! Tu veux du volume ? Tu vas en avoir !

Longueur : 15/20. Le fait qu’il y ait autant de volume et que les picots soient si courts semble donner moins de longueur aux cils. Après, ce peut aussi être un effet d’optique.

Tenue : 18/20. Pas de fuite, pas de chute ou d’émiettement du produit en fin de journée car ce mascara ne se dessèche pas trop, bien que la formule soit plus sèche que celle de l’Inimitable.

Définition : 17/20. Pas de paquets avec ce mascara.

Note globale : 16,3/20. Un excellent mascara, bon marché même en le commandant sur Ebay. Seul bémol : n’étant pas commercialisé en France, il faut l’acheter sur le Net.

L'Oréal Volum Carbon

* L’OREAL. Volumissime (Voluminous en VO) Carbon Black

Poubelle

Prix : 11,99€ chez Monoprix

Brosse : 13/20. Brosse traditionnelle avec des poils en spirale. Je n’ose pas lui mettre une mauvaise note car elle séparait bien les cils, mais comme j’ai eu des soucis de paquets, je ne sais pas si elle est responsable ou pas.

Packaging : 17/20. Très fin et classe, prise en main agréable.

Formule : 05/20. Merdique, je trouve. C’est bien simple, ce mascara me faisait des paquets de dingue et s’émiettait. La texture était assez humide au départ, et puis elle a tout bonnement séché sur pied en quelques semaines jusqu’à devenir une pâte immonde et impossible à appliquer. Suis-je tombée sur un mauvais lot ?

Volume : 10/20. Oui, mais c’est facile d’avoir du volume quand vos cils sont encombrés de produit.

Longueur : 13/20. Pas mal. Après un bon coup de recourbe-cils, j’obtenais une longueur intéressante.

Tenue : 08/20. S’émiettait et donc cernes marqués, besoin de refaire le maquillage sous les yeux dans la journée. C’est typiquement ce que je veux éviter le plus, car mes cernes sont MON problème majeur avec les yeux qui pleurent.

Définition : 03/20. Des paquets de dingue. Insupportable !

Note globale : 9,8/20. Alors que tant de gourous beauté en chantent les louanges (Marlena, Hélène, même Emily), je suis tombée de l’armoire. Une grosse déception.

Gauche à droite: Volumizing Mascara (Mally Beauty), False Lash Effect (Max Factor), Cils à cils, Colossal et Lash Discovery (Maybelline)

Gauche à droite: Volumizing Mascara (Mally Beauty), False Lash Effect (Max Factor), Cils à cils, Colossal et Lash Discovery (Maybelline)

* MALLY BEAUTY. Volumizing Mascara

En cours d’utilisation

Prix : 20$ sur son site

Brosse : 16/20. Brosse traditionnelle avec un mouvement de rotation des poils. Assez mastoque de prime abord, mais ce n’est pas la plus grosse brosse du marché. Sa pointe assez fine permet d’atteindre les petits cils aux coins des yeux.

Packaging : 18/20. Très féminin et classe, prise en main agréable. J’adore les packaging de Mally, en même temps…

Formule : 17/20. Surprenante, car hyper crémeuse. On a l’impression d’appliquer un baume pour les cils. D’ailleurs, ceux-ci ne sont pas rigides, même plusieurs heures après application ; ils restent flexibles tout en tenant très bien la courbe.

Volume : 16/20. Présent, même après une seule couche. Et si on en met 2… alors là ! Cela dit, côté volume il est un tout petit peu moins bon que le Lashblast.

Longueur : 14/20. Assez bonne, même si ce n’est pas le but premier de ce produit. Cela dit, malgré le volume, mes cils ont également l’air plus longs, on les VOIT même quand j’arbore des maquillages sombres du type smokey.

Tenue : 19/20. Impeccable, et c’est d’ailleurs un des points forts de la marque et son meilleur argument marketing. Mally a fait de la longue tenue sa spécialité. Ce mascara ne file pas, ne coule pas même quand tes yeux sont méga humides (genre quand tu pleures), et j’ai même pu l’appliquer sur les cils inférieurs sans aucun transfert (formule non waterproof pourtant). Pour moi, c’est inespéré.

Définition : 15/20. Pas de paquets avec cette texture crémeuse. Mais attention, il faut bien manier la brosse pour que les cils n’adhèrent pas les uns aux autres. Cela m’a pris un peu de temps, mais maintenant je sais dans quel sens les brosser pour éviter les amalgames.

Note globale : 16,4/20. Emily avait raison de le recommander à ses abonnées ! Il est top, même si je lui préfère un autre mascara. Le seul (gros) hic avec ce produit : on ne peut quasiment pas se le procurer en France, car ni Mally ni QVC ne livrent hors USA. Du coup, il faut parfois débourser des sommes honteuses pour en faire l’acquisition sur Ebay US. J’ai eu de la chance, il faisait partie d’un gros kit acheté en août 2012, et du coup il m’est revenu à un prix raisonnable parmi la multitude de produits que j’ai reçus.

* MAX FACTOR. False Lash Effect Pop Edition

En cours d’utilisation

Prix : 9,99€ chez BIPA (Autriche)

Brosse : 15/20. Picots en plastique sur une base ronde. Les picots sont très courts et le bout de la brosse est assez large, ce qui peut poser problème pour atteindre les petits cils vers l’intérieur de l’œil. Autant le dire de suite, ce mascara est considéré par beaucoup comme un dupe du Lashblast de CoverGirl. Les brosses se ressemblent quasiment picot pour picot, c’est sûr.

Packaging : 16/20. Sympa la couleur orange vif de ce tube en édition spéciale. D’habitude il est noir (je l’ai aussi). Aussi gros que celui du Lashblast, il présente le même côté un peu ringard que j’aime.

Formule : 16/20. La formule aussi est sensiblement analogue, sauf que, pour une raison que j’ignore, j’ai plus de mal à appliquer le Max Factor. Il sèche sur les cils, qui ne sont plus flexibles après.

Volume : 16/20. Oui, on obtient un très bon volume avec ce mascara. Mais soyons lucides : aucun mascara appliqué seul ne peut reproduire l’effet des faux cils. Il faut qu’ils arrêtent avec ce genre d’arguments racoleurs et impossibles à assurer.

Longueur : 15/20. Le volume est si important que la longueur semble moins présente.

Tenue : 17/20. Pas de chute mais un léger émiettement du produit en fin de journée.

Définition : 16/20. Peu de paquets avec ce mascara, mais il vaut mieux éviter de mettre plus d’une couche ou deux si on ne veut pas se retrouver avec les cils regroupés en pics assez disgracieux.

Note globale : 15,8/20. Un très bon mascara, bon marché et, il est vrai, très proche du Lashblast de CoverGirl. Je ne sais pas qui a copié qui, et je m’en fiche. Ils remplissent tous les deux leur contrat, même si j’ai une légère préférence pour le CoverGirl. Le seul souci avec le Max Factor c’est que, décidément comme beaucoup de bons mascaras, il n’est pas commercialisé en France. J’ai acheté le mien lors d’un voyage en Autriche, mais on peut aussi le trouver en Angleterre par exemple.

* MAYBELLINE. Cil à Cil Volum’Express

Poubelle

Prix : 14,70€ chez Monoprix

Brosse : 09/20. Brosse circulaire avec des picots plastiques. Le profil en est très marqué, avec des rangs de picots bien délimités qui descendent vers la pointe. Même si j’ai un faible pour les brosses plastiques en général, celle-ci attrape soit pas assez, soit trop de produit en sortant du tube. Après, ce peut être dû à la formule.

Packaging : 14/20. Je l’ai déjà dit : j’aime les packaging un peu cheap, voire ringards. Et il faut bien reconnaître que la plupart des tubes de mascara Maybelline ont des couleurs et des formes improbables. Même si cet orange/rouge fluo n’est pas mon préféré de la marque, il reste rigolo.

Formule : 05/20. Tellement liquide que je ne peux rien en faire. C’est bien simple, j’ai essayé le produit dès que je l’ai acheté à la rentrée dernière, et il dégoulinait vers l’arrête de mon nez. J’ai réessayé récemment, toujours le même problème.

Volume : 10/20. Certes, il ne s’agit pas de l’objectif premier de ce mascara. Donc s’il n’est pas du tout présent, je ne peux que mettre la moyenne.

Longueur : 14/20. Très correcte, le produit gaine les cils jusqu’au bout. C’est déjà ça.

Tenue : 13/20. Pas de chute ni d’émiettement, sauf si on essaie de séparer les cils réunis en gros paquets : là, le mascara s’effrite et on en met partout.

Définition : 03/20. Le fait que la formule soit si liquide fait qu’au lieu d’avoir une définition ‘cil à cil’, je me retrouve avec 4 pauvres paquets de cils en pointe. C’est moche, vu qu’il s’agit du principal argument de vente pour ce produit !

Note globale : 9,7/20. Le seul que j’avais acheté en marron pour des looks plus doux et naturels. Il faut l’avouer, je l’ai pris en désespoir de cause car aucun des Monoprix où je suis allée n’avait le Colossal en marron. Et bien, on ne peut pas dire que j’aie été bien inspirée sur ce coup-là. Ce mascara est une horreur.

* MAYBELLINE. Colossal Volum’Express 100% Black

3 tubes finis à ce jour

Prix : 13,75€ chez Monoprix

Brosse : 17/20. Brosse traditionnelle de grande taille, très épointée ce qui permet de bien chopper les petits cils difficiles d’accès. Elle peigne bien les cils, on évite ainsi pas mal de paquets.

Packaging : 17/20. J’aime ce jaune canari, limite fluo et la forme en ‘double obus’. Contre toute attente, il est très facile à manier.

Formule : 18/20. Hyper efficace. Elle a tendance à sécher un chouia au bout de quelques semaines, mais c’est idéal quand on a les cils peu fournis. Elle ne coule pas, ne rigidifie pas les cils au-delà du raisonnable, et globalement tient bien la courbe donnée au préalable avec le recourbe-cils.

Volume : 18/20. Oui, il est là ! Avec ce mascara, le résultat s’observe dès la première couche. D’ailleurs, j’en fais rarement une deuxième. Pas besoin.

Longueur : 16/20. Le volume, c’est bien, mais la longueur aussi. Et ce produit, je ne sais pas comment, arrive à procurer les deux. Mes cils sont visiblement étirés au maximum, le mascara les gaine bien jusqu’au bout.

Tenue : 18/20. Pas de chute ni d’émiettement.

Définition : 18/20. Je n’ai jamais remarqué de paquets avec ce mascara, même une fois que la formule a un peu séché dans le tube (et j’en ai déjà consommé 3!).

Note globale : 17,4/20. Top ! Top ! Top ! Assez bon marché même si j’estime qu’ils se moquent du monde chez Monoprix. J’avais acheté mon premier tube pour 3,99€ chez Gigastore, qui avait récupéré un stock d’invendus. Mais ce produit est tellement bien que même autour de 15€, ça reste un très bon investissement. Mon préféré à ce jour.

* MAYBELLINE. Lash Discovery

1 tube fini, version waterproof à tester

Prix : 6,49$ chez Target 4,99$ sur Ebay US

Brosse : 18/20. Brosse traditionnelle minuscule ! Comme le manche est aussi fin que la brosse, on peut facilement partir à la ‘découverte’ de ces tous petits cils cachés dans les coins. Idéale pour le propos : maquiller les petits cils, notamment ceux du bas.

Packaging : 17/20. Pour une fois, Maybelline fait dans le sobre avec ce tube gris, tout fin (forcément) et donc hyper maniable.

Formule : 15/20. Assez crémeuse, ne sèche pas vite : cela fait plus d’un an que je l’ai, et elle s’applique encore très facilement.

Volume : 10/20. Le volume n’est absolument pas la priorité de ce mascara, et donc il n’en donne pas. J’ai essayé une fois sur mes cils du haut : non seulement l’application a pris un temps fou (vu la taille de la brosse), mais en plus mes cils n’avaient pas de corps.

Longueur : 16/20. Sur les cils du haut, honnêtement cela ne donnait rien. En revanche, les cils inférieurs apparaissent comme par magie, et jusqu’à la pointe !

Tenue : 08/20. Le seul vrai hic pour moi. J’ai pris la version normale, et au bout d’1heure à peine, j’ai déjà des traces noirâtres sur mes cernes (qui s’en passeraient bien !). J’ai enfin investi dans la version waterproof.

Définition : 16/20. Ce mascara ne fait quasiment aucun paquet sur les cils inférieurs, il ne les agglutine pas.

Note globale : 14,3/20. Emily ne tarit pas d’éloges au sujet de ce petit mascara, qui a remporté 3 ou 4 Emily Awards. Il est nickel pour attraper les cils courts ou difficiles d’accès. Je m’en sers presque exclusivement pour les cils inférieurs. En revanche, et contrairement à Emily, j’ai systématiquement des transferts sur les cernes. Je teste la version waterproof et je te tiens au courant.

MUFE Smoky lash

* MAKE UP FOR EVER. Smoky Lash

Donné

Prix : 19,90€ chez Sephora

Brosse : 14/20. Brosse traditionnelle assez dense, qui n’est pas sans rappeler celle du Voluminous de L’Oréal. Pas ma forme préférée, mais pour donner du volume ce sont les plus efficaces je trouve.

Packaging : 15/20. Classique, noire et lisse, comme toujours (ou presque) pour ces marques de maquillage professionnel. Perso, je préfère la petite touche dorée sur le tube de l’Inimitable.

Formule : 13/20. Épaisse. Qu’est ce qu’ils mettent dedans ? Je galérais pour appliquer ce produit, c’était à croire qu’il ne voulait pas passer de la brosse à mes cils.

Volume : 15/20. Oui, il y a du volume… grâce aux paquets.

Longueur : 12/20. Je ne voyais pas d’allongement significatif de mes cils. En même temps, une fois appliqué, je ne voyais plus très bien mes cils !

Tenue : 08/20. Pas en version waterproof, et c’est tant mieux, car il réussissait à faire des traces et à filer, tout en étant assez difficile à démaquiller. Un comble !

Définition : 03/20. Soit je n’ai pas compris que pour avoir un maquillage smokey, il fallait des cils amalgamés dans une pâte infâme et là, mea culpa, soit ce mascara est vraiment nase pour ce qui touche à la définition.

Note globale : 11,4/20. Je n’ai jamais pu me servir correctement de ce mascara : entre les gros paquets, les transferts sur les paupières ou les cernes et l’arrachage de cils pour se démaquiller, j’ai vite lâché l’affaire. Heureusement ( ?), une des copines rencontrées grâce à MamzelleSooz adore ce mascara (j’imagine qu’elle arrive à s’en servir), et je lui ai donné le mien.

Voilà pour cette première partie de mes impressions sur un nombre (consternant) de mascaras. J’ai essayé d’être la plus informative, concise et objective possible.

Publicités

6 Réponses to “Reviews Mascaras : 1ère partie”

  1. elisabettabottiroli 28 décembre 2012 à 14 h 54 min #

    i find very good the chanel mascara!

    • L'Orpailleuse 28 décembre 2012 à 15 h 45 min #

      Me too, though a little pricey. I might go back to it after I’ve used all the other mascaras lining up on my vanity 😉

      • elisabettabottiroli 28 décembre 2012 à 15 h 49 min #

        yes, it’s all pricey from well-know brands I fear :/ , but I really love how it separates well the lashes!

      • L'Orpailleuse 28 décembre 2012 à 15 h 59 min #

        I totally agree with you on this. Inimitable is great for definition and length. One of the best.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Brève de Boudoir #14 : Naked et mat pour le Jour de l’An « L'Orpailleuse de Paname - 2 janvier 2013

    […] La version Waterproof du Lash Discovery tient effectivement beaucoup mieux que la version normale. Pas de transfert sur mes cernes de toute la […]

  2. I ♡ Drugstore Makeup TAG « L'Orpailleuse de Paname - 11 janvier 2013

    […] tu as lu mes reviews de mascaras, tu ne seras pas étonné(e) avec cette réponse : le Volumissime Carbon black de L’Oréal. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :