London HAUL(s) : Real Techniques & Revlon

17 Nov

Comme j’avais eu la flemme de faire un Haul pour les pinceaux, je fusionne avec les petits achats makeup effectués lors de mon dernier séjour à Londres, pendant les vacances de la Toussaint.

En ce qui concerne les pinceaux que je vais te présenter, il s’agira autant de reviews que d’un Haul. D’ailleurs, est-il encore besoin de les présenter, ces pinceaux en fibres synthétiques imaginés par la maquilleuse professionnelle Samantha Chapman pour la marque Real Techniques ? Pas sûr…

Sam et sa sœur Nic ont créé voilà plusieurs années la chaîne Youtube « Pixiwoo », qui fait un carton : 697000 abonnés et presque 128 millions de vues à ce jour. C’est juste démentiel.

Toujours est-il que Samantha a designé des pinceaux de maquillage pour la marque Real Techniques. Les sœurs les utilisent régulièrement dans leurs tutoriels, mais ce ne sont pas les seules. Un véritable engouement pour ces objets a frappé la communauté makeup sur la planète, y compris les gourous françaises comme l’adorable Elsamakeup, ou encore Hélène de Mon Blog de Fille.

Évidemment, j’étais très curieuse au sujet de ces pinceaux anglais. Déjà, parce que les éloges ne tarissent pas à leur sujet, et aussi parce qu’ils sont hyper abordables. Seul hic : ils ne sont pas commercialisés en France.

Pas de panique : ma meilleure amie vit à Londres. Profitant de son passage à Paris en septembre dernier, je lui ai demandé de me ramener pratiquement toute la collection ! Depuis lors, je n’ai cessé de les essayer, de m’en servir et je pense pouvoir te livrer mes impressions aujourd’hui.

Certains de ces pinceaux sont vendus seuls, d’autres font partie de ‘kits’. Selon leur utilisation, ils ont des manches de couleur différente :

–       orange pour le teint

–       violet pour les yeux

–       rose pour les ‘finitions’ (blush, contour)

Commençons par les pinceaux vendus individuellement :

RT Powder Brush

* Real Techniques Powder Brush (12,99£)

Ouais, il est énorme (dans tous les sens du terme). Je m’en sers tous les jours pour appliquer ma poudre de finition (L’Oréal Accord Parfait). Le pinceau est super doux, il applique la poudre très vite (forcément, vu sa taille) et de façon diffuse. Bref, idéal, si l’on fait abstraction de la galère que cela représente de le laver. Comme il est très gros et très dense, ça prend 10 plombes pour imbiber tous les poils d’eau, puis de shampooing, puis de les rincer, et enfin de les faire sécher. Mais le jeu en vaut largement la chandelle !

Note : 18/20

RT Blush Brush

* Real Techniques Blush Brush (9,99£)

Celui-ci est le plus doux de tous les pinceaux Real Techniques que j’ai achetés (11, quand même !). Mais c’est bien le seul point positif que je lui trouve pour le moment, parce que pour poser le blush… impossible ! Il est trop gros pour une application précise, et ses poils ne sont pas assez denses pour pleinement profiter de sa jolie coupe en pointe. Résultat des courses, soit tu choppes zéro fard et sur tes joues ça ne donne rien, soit tu trempes le pinceau plusieurs fois dans ton blush, et là tu en mets des tonnes sur la moitié de ton visage.

Du coup, pour le moment, il trône avec les autres pinceaux de la marque, mais je ne peux rien en faire pour me maquiller. Pour des jeux coquins, en revanche… Hum !

Note : 5/20

RT Core Collection 1

* Real Techniques Core Collection (21,99£)

Passons aux kits. J’en ai acheté 2 : 1 pour le visage, 1 pour les yeux. Commençons par le visage. Le kit contient 4 pinceaux (de gauche à droite) :

–       1 pinceau pour le contour : il est pile à la bonne taille pour mes joues et ma mâchoire. Je m’en sers exclusivement pour le contour à ce stade, mais il est fort probable que je lui trouve d’autres usages. Il permet de placer le bronzer ou la poudre à contour exactement où l’on veut, il prend suffisamment de matière pour ne pas avoir à effectuer 10000 passages. Par contre, attention ! Il est tellement précis qu’il vaut mieux estomper après application si l’on souhaite un rendu naturel. Note : 15/20

–       1 pinceau à fond de teint liquide : je ne m’en sers quasiment pas. Déjà, parce que le fond de teint liquide, je n’en porte pas si souvent ; je préfère l’appliquer aux doigts ou avec un autre genre de pinceau, du type kabuki (présent dans ce kit). J’ai bien essayé d’utiliser celui-ci tout de même, mais le résultat n’était pas naturel, on distinguait le tracé des poils dans le fond de teint. Après, c’est sûrement dû à mon manque de maîtrise, si bien que je ne peux pas vraiment le noter.

RT Core Collection 2

–       1 pinceau à anticernes : j’aime bien celui-ci, car il me permet de poser mon correcteur ou anticernes dans le coin interne de l’œil et sous la ligne des cils inférieurs, ainsi que sur quelques imperfections (bien que je préfère de loin les camoufler au doigt). Il est vraiment petit et offre donc une application très précise. Note : 16/20

–       1 pinceau à estomper/kabuki : il est top ! Pour l’application de fond de teint liquide, justement, je le préfère largement au précédent. Il dépose le produit de façon fluide, ne fait pas de paquets sur la peau et le résultat est très naturel. Il me fait énormément penser à son cousin de chez Sephora, le pinceau ‘poudre minérale’ que j’utilise depuis plus d’1 an. Note : 16/20

RT Starter Set 1

* Real Techniques Starter Set (21,99£)

Comme son nom ne l’indique pas, ce kit est destiné au maquillage des yeux (manches violets). Il comprend 5 pinceaux, dont le nom en anglais ne reflète pas toujours l’usage (je trouve) :

–       1 gros pinceau à estomper : avec son embout rond et une grande densité de poils, il est top pour estomper sur l’arcade sourcilière à toute vitesse. Je m’en sers régulièrement les matins où je suis pressée. En revanche, il est bien trop gros pour estomper dans le creux de mes paupières. Si tu as de grands yeux, ça peut le faire. Sinon, tu vas te retrouver avec un maquillage qui ne ressemble plus à rien, car ce pinceau aura complètement mélangé tes couleurs dans le creux. Cela dit, pour l’usage que j’en fais, il est nickel ! Note : 15/20

–       1 pinceau à fard : autant te le dire, avec ses poils coupés en pointe et peu denses, ce pinceau ne m’est d’aucune utilité pour appliquer les fards. Si tu le compares à ton MAC 239, ou même ton petit pinceau ELF à 1€, c’est la cata. Comme il est en poils synthétiques, je n’ai pas lâché l’affaire tout de suite : j’ai essayé avec des fards crème. Et bien, tintin ! Il ne prend pas assez de matière, mais en revanche il la retient quand tu voudrais la transférer sur ta paupière. Nul ! Je vais essayer de m’en servir comme d’un estompeur pour le creux de la paupière à la place : comme il est en pointe, il estompera peut-être avec davantage de précision. À voir. Mais pour le moment, je ne peux pas lui donner une bonne note. Note : 5/20

–       1 pinceau pour ‘accentuer’ (si l’on traduit littéralement) : alors là ! Il est super ce petit pinceau de rien du tout ! Je m’en sers essentiellement comme d’un pinceau crayon (type MAC 219), c’est-à-dire pour appliquer du fard crème sous l’œil, au ras de cils inférieurs (idéal pour le smokey), ou pour estomper un trait d’eyeliner sur la paupière supérieure. Comme il est très précis, plat et que les poils sont très courts, on a le contrôle total.  Je vais tenter l’outer V avec, tiens ! Note : 18/20

RT Starter Set

–       1 pinceau précision/eyeliner : pas de bol avec celui-là, en revanche. Il est trois fois plus gros que le MAC 210, les poils sont trop longs, ou pas assez fournis, mais en tout cas on n’a pas le contrôle de l’application. J’ai essayé 2 ou 3 fois de faire mon trait de liner avec ce truc. Bon OK, je ne maîtrise pas encore très bien le liner, mais ce pinceau fait d’horribles pâtés sur la paupière, les poils se plient dans tous les sens et ne transfèrent que peu de matière. Un cauchemar ! Note : 5/20

–       1 pinceau biseauté : même constat avec ce dernier pinceau. Bien que les poils soient plus denses et offrent un meilleur contrôle, leur section est trop large pour appliquer le liner correctement (comparé avec un MAC 266 ou son équivalent chez Sigma… laisse tomber !). En même temps, Sam Chapman le désigne comme un pinceau à sourcils et je ne m’occupe pas de mes sourcils (hormis l’épilation). Il est possible qu’il soit efficace pour cette fonction, mais je l’ignore, donc pas de note pour lui.

* Dans l’ensemble : ces pinceaux synthétiques sont doux, le manche de couleur permet de les distinguer selon leur fonction. Après, on aime ou on n’aime pas leur aspect métallique, presque fluo, mais ils ont au moins un côté pratique : il sont longs, ce qui fait que, pour nettoyer les pinceaux, on se prend moins la tête que pour leurs homologues plus ‘traditionnels’. Il y a moins de risque que la colle maintenant les poils au manche ne s’en aille sous l’eau chaude.

Autre chose que je n’ai pas mentionnée concernant les deux kits : la pochette. Elle est méga pratique ! Tu glisses tes pinceaux dedans, plis le tout et hop ! Prête pour partir en voyage ! La pochette est suffisamment solide pour protéger tes pinceaux pendant le transport, et elle dispose d’un stratagème astucieux pour les faire tenir debout et à disposition une fois que tu es installée. Sam a vraiment assuré sur la pochette !

Note globale : 12,5/20… si l’on fait bêtement la moyenne des notes. Mais je retiens surtout que ces pinceaux sont très inégaux : soit ils sont géniaux, soit ils sont nases, il n’y a pas vraiment de juste milieu. « Hit & Miss » comme diraient les Anglo-saxons. Alors forcément, quand tu regardes les tutos des sœurs Pixiwoo, elles arrivent à se servir de tous ces pinceaux et à faire des trucs invraisemblables et magnifiques avec. Mais comme je ne suis pas une maquilleuse pro, je préfère des pinceaux faciles à utiliser. Cela dit, je ne regrette pas mon achat, car ils restent abordables et la plupart me servent quotidiennement. Pour la poignée dont je ne me sers pas… tant pis !

Au tour de mes petits achats REVLON de la Toussaint. Pas vraiment de review pour le moment, car je n’ai pas trop eu l’occasion de les utiliser.

Tu te demandes peut-être : pourquoi acheter du Revlon en Angleterre, on en a chez nous ?! C’est pas faux, mais les produits de cette marque sont moins chers chez nos voisins britanniques (oui, même en tenant compte du taux de change en leur faveur !) et ils ont des trucs qui ne sont pas commercialisés ici. Comme l’anticerne Photoready en forme de bâton : ultra-crémeux, il s’applique n’importe où en un tournemain et s’estompe au doigt. Sa texture me rappelle celle du fameux correcteur crème de Bobbi Brown. Seul bémol pour le Revlon : un choix de teintes restreint pour le moment.

Pour le reste, j’ai allègrement donné dans les produits pour lèvres. Revlon est sans doute une des marques de supermarché les plus fiables, offrant des gammes de qualité, des couleurs magnifiques. Emily de Beauty Broadcast est ultra-fan, comme des milliers de beauty addicts. Même si j’ai pas mal de produits de maquillage pour les lèvres, je tourne toujours autour des mêmes (essentiellement mes baumes teintés de Palladio) parce que je suis une feignasse et que je fais 5 repas par jour (Eat Clean Diet oblige). Du coup, ça me gonfle de devoir réappliquer du rouge à lèvres toutes les 5 minutes. Mais pour des occasions précises, j’apprécie tout de même d’avoir une bouche bien dessinée et colorée.

Donc, à Londres, impossible de résister à ces rouges à lèvres de la gamme Super Lustrous. Et tu remarques que j’ose enfin le rouge. C’est comme pour les yeux : je m’aventure de plus en plus dans l’univers inquiétant de la couleur. J’ai donc acheté les teintes Cherry Blossom, un rouge à dominante bleu, Revlon Red, un vrai rouge à dominante jaune, et enfin Kiss me Coral, un corail magnifique pour ma grand-mère (donc encore sous blister). Comme elle a la peau mate, cette famille de couleurs lui va à merveille. Les rouges à lèvres sont à 7,49£ chacun, mais chez Boots, ils font souvent des promos « 2 achetés, le 3e offert », si bien que les 3 me sont revenus à 14,98£, soit 19,77€. Quand on sait qu’ils sont à 14,95€ pièce chez Monoprix, ça laisse rêveur… Une économie de 25€ ! Mon seul regret, c’est de ne pas avoir saisi la nuance Black Cherry quand j’en ai eu l’occasion.

Toujours pour des raisons économiques, je me suis (enfin) offert 1 Just bitten kissable lip balm stain dans la nuance Crush/Béguin. Il est top, la couleur s’éternise sur mes lèvres malgré les repas multiples. Un très bon investissement, donc !

Prochainement, je te présenterai un autre Haul (plus court), sur mes derniers (petits) achats sur Ebay US. Il faut juste patienter, le temps que tout ce beau monde traverse l’Atlantique !

Publicités

3 Réponses to “London HAUL(s) : Real Techniques & Revlon”

  1. commeuneprincesse 30 décembre 2013 à 13 h 07 min #

    ou as t elle acheter les reals techniques? super haul!

    • L'Orpailleuse de Paname 2 janvier 2014 à 18 h 06 min #

      Une amie me les a ramenés de Londres. Ils sont disponibles soit chez Superdrug soit chez Boots.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Brève de Boudoir #12: HAUL Ebay US « L'Orpailleuse de Paname - 9 décembre 2012

    […] sublime. Tu as déjà pu constater que j’étais dans une période ‘lèvres rouges’ suite à mes achats londoniens. Je persiste et signe avec ce rouge/baume à lèvres idéal pour l’hiver, car il hydrate tout en […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :