Les fards crème… une obsession

22 Sep

C’est bien simple, je m’en sers pour 1 maquillage sur 2… sans compter l’utilisation de Painterly comme base. « Hein ?! » T’exclames-tu fort peu élégamment. Alors pour celles du fond qui n’ont rien suivi, je reprends.

Les fards à texture crème, et non poudre, sont très à la mode depuis quelques temps. Toutes les marques ou presque s’y sont mises. C’est à celle qui proposera le packaging le plus pratique, les couleurs les plus neutres ou les plus funky, la meilleure couvrance, la meilleure tenue, etc… Je ne pense pas que MAC ait inventé le concept, mais les premiers fards crème dont j’ai entendu parler sont ses paintpots (traduire ‘pots de peinture’) : de nombreuses bloggeuses et Youtubeuses en utilisent dans leurs tutoriels. Ils se présentent dans des petits pots en verre assez classes mais un peu lourds (par rapport à la quantité de produit), et on peut prélever le fard, car il s’agit bien d’un fard, soit avec les doigts (propres, of course), soit avec un pinceau. J’en profite d’emblée pour te dire que, les fards à texture crème, il vaut définitivement mieux les chopper avec des pinceaux à poils synthétiques. Avec des pinceaux en poils naturels, tu vas galérer pour prendre le produit, et l’appliquer/travailler. Revenons aux paintpots. MAC en propose dans sa collection permanente, mais en sort régulièrement en édition limitée dans ses collections temporaires. Par exemple, dans la poignée de paintpots que j’ai : Painterly, Rubenesque, Indianwood et Quite Natural appartiennent à la collection permanente, il y en a en boutique ou sur le site à longueur d’année. Idyllic, en revanche, était dans la collection Metallicde l’automne 2011. Tu ne peux plus le trouver sous ce nom en boutique, mais MAC en sortira sûrement un assez ressemblant dans une autre collection.

Paintpots de MAC. De gauche à droite : Painterly, Rubenesque, Indianwood, Quite Natural et Idyllic

Je t’ai parlé de Painterly comme base dans l’intro de ce billet. En effet, très souvent les fards crème servent de base aux fards poudre, car ils leurs permettent de mieux tenir, de ne pas migrer dans les plis de la paupière et, selon le fard crème que tu choisis, de jouer avec les couleurs. Painterly est une bonne base pour n’importe quel type de maquillage, car il est couleur peau et mat (pour les peaux claires) ; il unifie la pigmentation des paupières (couvre les veines, éventuelles petites taches, etc). Tu constates par ailleurs que la plupart des paintpots permanents sont des couleurs neutres : rosés, bruns moyens ou plus foncés… Pour moi, les painpots, c’est le jackpot ! (OK, elle était facile) Outre Painterly, j’utilise régulièrement les autres en base de maquillage ou tous seuls, dans mes ‘Looks de Feignasse’. Par exemple, Indianwood tout seul est un bronze profond qui accroche la lumière et rend ton maquillage très vivant, changeant. Quite Natural appliqué sur la paupière mobile et dans le creux, avec un trait sous l’œil te fait un smokey de dingue. Je ne te parle même pas d’Idyllic, que j’ai tendance à utiliser comme base de smokey avec mon Cranberry chéri (fard poudre) mais qui en réalité passe aussi très bien tout seul. Enfin, Rubenesque reste mon chouchou, parce que c’est mon premier paintpot et que j’adore le marier avec des teintes chaudes, comme Cranberry ou Coppering. Il peut être porté tout seul, mais est plus discret. Perso, je le combine toujours avec autre chose.

L’Oréal Couleur Infaillible avec, de gauche à droite : 002 Hourglass Beige, 004 Forever Pink, 021 Sahara Treasure et 034 Pepsy Coral

Voilà pour MAC. Pendant longtemps, j’ai l’impression que ce produit star de la fameuse marque canadienne n’a pas eu de réelle concurrence. Mais voilà que depuis quelques années, des challengers plutôt sérieux ont envahi le marché. Je ne les ai pas tous testés, mais de plus en plus de marques dites de ‘supermarché’ (drugstore) sortent leurs petits pots de peinture. Il y a par exemple L’Oréal et ses ombres à paupières de la gamme Couleur Infaillible. Ces fards ont une texture très étrange, comme si on avait humidifié de la poudre ; quand on les applique au doigt (au pinceau – même synthétique – laisse tomber !), on n’a pas la sensation d’une crème qui devient poudre ou qui reste crémeuse, mais d’un mix entre les deux. C’est très curieux. J’en ai quelques-uns comme tu peux le voir, essentiellement des couleurs neutres et ce Pepsy Coral magnifique de la collection de l’été 2012 (Miss Candy) que j’aime beaucoup. Seul problème avec ces fards : je trouve que l’application n’est pas terrible, on doit y aller au doigt mais ça s’émiette et on en fout partout. Pas moyen d’utiliser le moindre pinceau pour varier les finis, donc. Du coup, je réalise que je ne m’en sers presque pas alors que les couleurs sont vraiment bien. Dommage.

Duos de fards crème ELF : Berry Me (à gauche) et Butter Pecan

Chez les marques moins chères, on trouve également les duos de fards crème ELF(1€). Je n’en ai acheté que 2 pour tester et j’ai un mal fou avec ce produit : il est dur à prendre dans le pot car le doigt ou le pinceau ne prélèvent pratiquement pas de matière et il faut en mettre des tonnes pour avoir un rendu coloré à peu près potable sur la paupière. Qui plus est, ils s’estompent au fil de la journée (déjà qu’il n’y avait pas beaucoup de couleur) et ne pense même pas à les utiliser sans base à paupière : ils filent dans les plis.

Color Tattoos de Maybelline (de gauche à droite) : 60 Timeless Black, 20 Turquoise Forever, 35 On and On Bronze, 40 Permanent Taupe, 45 Infinite White

Toujours dans la catégorie petits pots de fards en supermarché, on a un winner depuis l’année dernière. Il se positionne comme le concurrent le plus sérieux de MAC : les Color Tattoos de Maybelline. Ils ont fait un de ces buzz à leur lancement aux USA ! Toutes les Youtubeuses en parlaient ! Et il faut bien admettre que ces Color Tattoos ont de nombreuses qualités, à commencer par leurs teintes. On trouve à la fois des neutres sublimes (notamment le bronze et le taupe mat, mes préférés) et des couleurs qui pètent (comme ce bleu turquoise). Sans oublier les valeurs, blanc et noir (comme base à smokey, ce dernier est top). Plus récemment, les Américain(e)s ont pu découvrir une collection automnale avec des teintes tout aussi magnifiques, notamment un vert bouteille et un beige irisés du plus bel effet. Nous, on doit attendre (comme d’hab’). Les Color Tattoos ont de belles couleurs mais aussi une excellente tenue, à l’exception du violet. Ils ne migrent pas, la couleur ne s’estompe quasiment pas dans la journée. Ils peuvent se porter sans base à paupières si l’on en croit certaines Youtubeuses, mais dans le doute je mets toujours ma Shadow Insurance de Too Faced. On peut les porter seuls ou comme base pour des fards poudre, exactement comme les paintpots de MAC. Pour un ‘Look de Feignasse’, c’est pas compliqué : je pose Bad to the Bronze/On and on Bronze (ils ont changé les noms entre les USA et le reste du Monde), un peu de mascara et hop ! Et comme ils coûtent 8-9€ au lieu de 17€ pour les paintpot, le calcul est vite fait ! Donc sur ce coup-là, MAC a certainement du mouron à se faire !

Après les pots, passons aux sticks ! Comme tu peux le voir, j’en ai déjà pas mal. Mais bon, je suis obsédée par les fards crème, donc fatalement j’allais m’intéresser à ce format ultra-pratique et hygiénique.

Fards crème en stick de Kiko

J’ai commencé avec ceux de la marque italienne Kiko, que j’avais vus dans des tutos ou des HAUL de Diabolo Cerise et Elsamakeup. Elles vantaient surtout les mérites des couleurs que je préfère : champagne, bronze, brun… Mais quand je suis allée en boutique pour faire l’acquisition de ces petites choses, j’ai aussi craqué sur des couleurs plus marquées, comme le rose et le vert sapin. J’ai encore du mal à utiliser ces dernières, mais ça va venir ! La qualité de ces sticks Kiko est inégale d’une teinte à l’autre (alors que c’est le même produit). Par exemple, le Champagne est plus poudreux, il a une moins bonne tenue que les autres. Dommage car il serait super pratique, notamment pour éclairer le coin interne de l’œil.

Fard crème en stick de Deborah : 02 Taupe

Dans la même idée, j’ai dégoté 1 stick couleur taupe de la marque Deborah. C’est le seul produit de cette marque que j’ai pour le moment, mais la teinte est vraiment belle. Nombre de ces nuances peuvent être portées seules sur la paupière, encore une fois dans un parfait ‘Look de Feignasse’. Comme pour les autres produits de supermarché, j’avoue ne pas avoir tenté de les porter seuls : j’utilise systématiquement une base.

Evercolor Shadow Sticks de Mally Beauty

Celle-ci n’est en revanche pas nécessaire avec le champion incontesté des fards crème en stick (pour moi) : le Evercolor Shadow Stick de Mally Beauty. Certes, nous ne sommes pas du tout dans la même gamme de prix : 6,90€ pour les Kiko (voire 3€ quand ils sont soldés, ce qui est fréquent), contre 25$ pour ceux de Mally. Mais bon, si tu commandes un kit de cette marque, ça vaut vachement le coup. Les sticks de Mally sont tout simplement géniaux. Ils ont une tenue de folie, rien ne bouge dans la journée, que tu pleures, transpires, prennes la pluie ou des seaux d’eau dans la tronche… tant que tu n’attaques pas avec ton démaquillant pour les yeux, ils ne vont nulle part. Et les couleurs sont vachement belles (en tout cas les 4 que j’ai) : elles se portent toutes très bien en solo, mais font des bases géniales. J’ai en particulier adoré la combinaison Taupe (Mally)/Satin Taupe (MAC) que j’ai mitonnée pour le mariage de Mademoiselle L. À croire qu’ils ont été créés l’un pour l’autre ces deux-là !

Evercolor Shadow Sticks de Mally Beauty (de gauche à droite): Copper Rose, Saddle Shimmer, Violet et Taupe

Tu l’auras donc compris, je suis fan de ce type de produits… au point de les préférer aux fards poudre, même ceux magnifiques des palettes Urban Decay ou de MAC. Cela peut paraître aberrant, mais je trouve qu’il y a une aisance, une satisfaction à prélever ou appliquer un fard crème. Pour moi, la texture même en fait une expérience très sensuelle. Un Must !

Publicités

5 Réponses to “Les fards crème… une obsession”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Look de Feignasse #2 : Smokey marron pas pour les cochons « L'Orpailleuse de Paname - 5 octobre 2012

    […] Ce que j’aime dans ce look, outre sa rapidité et sa simplicité : l’utilisation d’un paintpot tout seul comme un grand. Et tu sais combien j’apprécie les fards crème! […]

  2. Maquiller tes yeux qui pleurent « L'Orpailleuse de Paname - 16 décembre 2012

    […] tendance à te piquer l’œil ou à migrer dans les fines ridules en dessous. Utilise plutôt un fard crème, soit en stick que tu peux appliquer directement, soit en pot pour une pose à […]

  3. I ♡ Drugstore Makeup TAG « L'Orpailleuse de Paname - 11 janvier 2013

    […] Discovery le seul que j’ose utiliser pour les cils du bas. On reste avec les yeux pour leurs fantastiques fards crème (Color Tattoos) : tenue de dingue, bon choix de couleurs, ils peuvent se porter seuls ou comme […]

  4. I ♡ Bronze TAG (version française) « L'Orpailleuse de Paname - 20 janvier 2013

    […] mauvaise mine les jours de fatigue. J’aime aussi beaucoup mes fards crème de couleur bronze (forcément !). Le paintpot de MAC dans la teinte Indianwood est assez jaune et je préfère le porter […]

  5. I ♡ Bronze TAG (English version) « L'Orpailleuse de Paname - 20 janvier 2013

    […] me look even more tired on a bad day. I’m also totally in love with my bronze cream eye shadows (of course!). MAC’s painpot in Indianwood is on the yellow side and I prefer to wear it combined to Cinnamon […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :