Brève de Boudoir #6 : Trousse de beauté pour les fêtes (ou le fitness!)

24 Déc

Oyez, oyez! Voici venu le temps des Fêtes de fin d’année, ce sacro-saint rituel auquel personne n’échappe hormis les tribus du fond de l’Amazonie et qui fait que, pendant la dernière semaine de décembre, la Terre ralentit sur son axe.

Concrètement, la période est synonyme de course à l’échalote (repas de Noël, cadeaux, tenues de soirée…), d’un génocide organisé de gallinacés divers, et de questions existentielles telles que : « où vais-je trouver ZE tenue pour le Jour de l’An? », « quel maquillage je vais faire ce soir-là? », « qui vais-je embrasser sous le gui? », ou encore « vais-je finir bourrée à 4 pattes sous la table comme l’année dernière? »

Dans cette brève, il ne sera fort heureusement question que du minimum syndical en termes de maquillage à emporter avec soi pour le soir de Noël si l’on dort dans sa famille (ce qui est mon cas ce soir). Note bien, ces Commandements du Maquillage en Vadrouille s’appliquent aussi pour la nana branchée qui va au Club de Fitness en mode zombie pour transpirer mais doit en ressortir digne d’une couverture de Cosmo.

Voici donc les Commandements de base (selon moi, bien entendu)…

1er Commandement : Une petite trousse de maquillage tu prendras

Effectivement, ce n’est pas la peine d’emmener la moitié de ta collection, au risque de passer à côté de la notion de « Vadrouille ». Et puis je te rappelle que c’est toi qui vas te taper les transports en commun avec ton sac, les cadeaux empaquetés à l’arrache, et un soir de réveillon, en plus!

2e Commandement : Le maximum de produits multifonctions tu choisiras

Oui, quitte à transbahuter le matos nécessaire pour se faire une beauté chez Tatie Jeannie, autant en prendre le moins possible. La solution? Des produits de maquillage ou de beauté que l’on peut détourner de leur fonction première, ou 2-en-1, voire 5-en-1. Exemples dans ma petite sélection de ce soir pour aller passer la nuit chez ma mamie et être zolie au réveillon de demain midi :

– La BB Crème de Garnier, qui, comme je te l’ai déjà expliqué, fait tout sauf le café. Idéale pour remplacer ta crème hydratante, ta base lissante pour le visage et ton fond de teint. Avec 1 seul tube, tu peux tout faire!

– Le correcteur crème de Bobbi Brown, qui sert à la fois d’anti-cernes et de cache-misère (enfin, cache-boutons, pigmentations, tâches brunes et autres joyeusetés dont ta peau a le secret)

– Un fard passe-partout qui se travaille comme un rien et peut aller du look neutre au smokey un peu festif de jour. En général, il vaut mieux choisir une teinte à la fois irisée et médiane (ni claire comme une touche lumière, ni sombre comme un contraste du creux de l’oeil par exemple). J’ai choisi ce joli bronze de Maybelline (n°215 Cinnamon Spice) qui peut se monter sur l’arcade et s’approfondir dans le creux pour un look dramatique à souhait. Si tu veux voir un super tuto à propos de ce fard (et du bronze en général), vas jeter un cil chez Emily.

3e Commandement : Le minimum d’accessoires tu emporteras

C’est pas le tout de choisir le minimum syndical pour ne pas se charger! Ce serait dommage de ruiner la stratégie en embarquant tous tes pinceaux, ton recourbe-cils et tout le tintouin! Il vaut donc mieux choisir des produits qui s’appliquent au doigt ou qui offrent leur propre applicateur. Dans ma trousse de ce soir, tu trouves :

Poudre matifiante transparente de ELF : c’est bien simple, tu as tout! La poudre pour fixer ta BB-Crème et ton correcteur (conseillée aux peaux mixtes à grasses), la petite éponge pour l’appliquer directement, ET le miroir qui fait toute la surface du produit et te permet de te maquiller tranquillement!

– Notre fard Maybelline qui a son petit applicateur-mousse. Beaucoup n’aiment pas ces petits applicateurs fournis dans les palettes et avec les fards mono, comme ici. Si je suis d’accord en général concernant les petits pinceaux à poils, en revanche les embouts mousse sont très pratiques pour apposer le fard sans faire de chutes. L’affaire devient plus délicate lorsque l’on veut faire des effets de fondu sur l’arcade, je te le concède. Mais il ne faut pas sous-estimer l’utilité de ces petites choses, loin de là!

– La BB-Crème et le correcteur déjà cités s’appliquent avec les doigts. La BB-Crème comme une crème hydratante en faisant bien pénétrer dans la peau, et le correcteur avec ton annulaire en tapotant/massant sur les cernes et les imperfections. La chaleur de ton doigt fait que le produit fond dans ta peau sans problème. Dans ces conditions, qui a besoin d’une palanquée de pinceaux?

– Toujours sur ce principe, j’ai pris un blush Dream Mousse de Maybelline : texture fondante et légère (on dirait de la mousse de lait, miam!) il se travaille au doigt pour un rendu naturel. Idéal pour les déplacements, même si le pot en verre est un peu lourd.

4e Commandement : Les retouches au maximum tu anticiperas

Voilà, mieux vaut utiliser des produits qui fixent ton maquillage et l’empêchent de virer ou de s’estomper trop dans la journée. Il va sans dire que la qualité même de tes produits de maquillage (tenue, pigmentation…) aide énormément dans ce sens.

– Déjà évoquée, la poudre matifiante de ELF fixe ta crème et ton correcteur, empêchant ta face de briller aux moments les plus importuns. Elle absorbera le sébum que tu vas produire dans la journée, surtout si ta peau est mixte (zone T) ou grasse.

– N’hésite pas à prendre une base à paupières si tu comptes utiliser des fards. Cela limitera les risques de chutes malvenues sur tes cernes et tes joues, de migration dans les plis de la paupière ou de perte de couleur. Pas besoin de se trimballer la Shadow Insurance de Too Faced ou la Primer Potion d’Urban Decay en taille XXL, non plus! Tu as peut-être une version miniature de ces produits fournis avec leurs palettes, ou bien un équivalent comme mon petit tube de Base à paupières ELF (1€, tu le crois ça?) Et j’en profite pour faire la transition avec le…

5e Commandement : Les packagings miniature tu favoriseras

Echantillons, versions mini provenant de palettes ou de kits, produits originellement conçus comme des tailles réduites : tout est bon pour alléger ta trousse beauté. Je parie que tu le savais déjà. Je parie aussi que, comme moi, tu es du genre à virer les échantillons de droite et de gauche quand tu les as accumulés et que ça commence à te gonfler… Tout ça pour regretter après lorsqu’il faut faire ta valise!

– Ici, de tous mes gloss, j’ai choisi je prendre le plus petit tube : Le Crystal gloss de Milani en Summer Baby, un pêche doré qui ira nickel avec mon fard bronze

– Idem pour le liner. Au lieu de prendre des crayons un peu trop longs pour ma petite trousse (je te rappelle que préparer une toute petite trousse était le but de tout ce baratin) ou, pire, le gel liner et un pinceau biseauté (et puis quoi encore?), j’ai pris mon eyeliner liquide Colorstay de Revlon. Léger, petit, il fera parfaitement l’affaire.

6e Commandement : Des options tu te laisseras

Bon, c’est quand même mieux si le maquillage conserve son aspect ludique aussi. Et bah là tu peux aussi! Par exemple, le eyeliner évoqué à l’instant est ultra-optionnel pour créer un look, pas vrai? Et bien j’ai choisi de l’emmener quand même, parce que j’ai envie d’un maquillage de fête avec un oeil de biche, et puis c’est tout!

PS : Spéciale dédicace à ma coach de Fitness Stephy. Maintenant tu sais quoi mettre dans ta petite trousse, Choupette!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :